Actualités

"DigAgri 2 et DigAgri 3": Quelles analyses à réaliser sur les digestats de méthanisation agricole?

retour aux actus
L'arrêté du 8 août 2019 décrit les cahiers des charges «CDC DigAgri 2 et DigAgri 3» et en particulier les analyses à réaliser et les valeurs limites à respecter, pour la mise sur le marché et l’utilisation de digestats de méthanisation agricoles en tant que matières fertilisantes en vrac.
  • Les articles III-I (Autocontrôles) et IV-I (le produit) de l'arrêté du 8 août 2019, précisent que l’exploitant de l’unité de méthanisation est le responsable de la mise sur le marché du produit, livrable en vrac uniquement.
    A ce titre, il doit vérifier les critères d’innocuité (respect de teneurs limites) pour certains éléments traces minéraux ETM (Arsenic As, Cadmium Cd, Chrome Cr, Cuivre Cu, Mercure Hg, Nickel Ni, Plomb Pb, Sélénium Se, Zinc Zn), le chrome VI (Cr6+), les paramètres microbiologiques (Escherichia coli, Entérocoques intestinaux, Salmonelles), les inertes et impuretés et les CTO (Composés Traces Organiques). ► voir tableaux 1, 2, 2 bis, 2 ter ci-dessous
  • Par ailleurs, sur l’étiquetage (article IV-III) doivent figurer les résultats d’analyses suivantes : Matière sèche, Matières organiques, Azote total (N total) dont Azote organique (N Organique), Phosphore total (P2O5), Potassium total (en K2O), le rapport C/N, les teneurs en éléments traces minéraux (As, Cd, Cr, Cu, Hg, Ni, Pb, Se, Zn) et chrome VI (Cr6+).
  • Les laboratoires d’analyses d’INOVALYS (Site de Nantes) sont en mesure de réaliser l’ensemble des analyses physico-chimiques et microbiologiques prévues dans l’arrêté du 8 août 2019.

Pour toute demande de devis à réaliser via le site internet inovalys.fr, il faut préciser :

  • Produit à analyser * : digestat de méthanisation agricole (CDC DigAgri 2, selon arrêté du 8 août 2019) ou digestat de méthanisation agricole (CDC DigAgri 3, selon arrêté du 8 août 2019).
  • Analyses demandées* : analyse complète type « DIGAGRI-2 » ou analyse complète type « DIGAGRI-3 »

Dans le devis qui vous sera retourné, le flaconnage nécessaire sera indiqué.

 

Les analyses complètes type "DIGAGRI-2" ou "DIGAGR-3" sont détaillées comme suit :

  • "AMO2", caractérisation agronomique complète :

    • Matière Sèche (MS), matières minérales totales
    • Matière Organique (MO) et carbone organique (par calcul)
    • Azote total (Ntot) azote nitrique (N-NO3)
    • Azote ammoniacal (N-NH4) et azote uréique (Nuréique)
    • Azote organique non uréique (par calcul)
    • C/N et NH4/N
    • P2O5, K2O, CaO, MgO, Na2O, SO3

  • "TR10-DIGAGRI-2" ou "TR10-DIGAGRI-3", analyse de 9 ETM (As, Cd, Cr, Cu, Hg, Ni, Pb, Se, Zn) + Chrome VI (Cr6+)
  • "MIC-DIGAGRI", analyses microbiologiques : E-coli, Entérocoques intestinaux, salmonelles (sur 5 échantillons/lot)
  • "INERTES-DIGAGRI": analyses des plastiques + verre + métal > 2 mm
  • "HPA16-DIGAGRI": analyse de 16 HPA

 
ATTENTION aux quantités d'échantillons à fournir au laboratoire !

  • Pour réaliser les analyses microbiologiques « MIC-DIGAGRI », il est nécessaire de transmettre 5 échantillons différents du même lot vrac de digestat :

Les 3 paramètres microbiologiques demandés seront réalisés sur chacun des 5 échantillons pour pouvoir conclure sur le respect des valeurs limites en micro-organismes pathogènes selon le tableau 2.

  • Pour les analyses chimiques un seul échantillon représentatif du lot vrac est suffisant.

Tableaux des valeurs limites à respecter pour "DigAgri 2" et "DigAgri 3":

Tableau 1 (ETM + Cr6)

  DigAgri 2 DigAgri 3
Éléments Teneurs maximales
(en mg/kg MS)
Teneurs maximales
(en mg/kg MS)
As 18 18
Cd 1,5 1,5
Cr total
Cr VI
120
2
120
2
Cu 600 600
Hg 2 2
Ni 60 60
Pb 180 180
Se 12 12
Zn 1500 1000

Tableau 2 (Analyses microbiologiques)

  Taille de la prise d'échantillon (au laboratoire)
représentatif du produit
n m M c
E.coli
ou
Enterocoques intestinaux
1 g MB 5 1000 5000 1
Salmonella 25 g MB 5 0 0 0

Légende :

  • MS = Matière Sèche
  • MB = Matière Brute
  • n = nombre d’échantillons à tester
  • m = valeur-seuil pour le nombre de bactéries. Le résultats est considéré comme satisfaisant si le nombre de bactéries dans la totalité des échantillons n’excède pas m
  • M = valeur maximale du nombre de bactéries. Le résultat est considéré comme non satisfaisant dès lors que le nombre de bactéries dans au moins un échantillon est supérieur ou égal à M
  • c = le nombre d’échantillons dans lequel le nombre de bactéries peut se situer entre m et M, l’échantillon étant toujours considéré comme acceptable si le nombre de bactéries dans les autres échantillons est inférieur ou égal à m.

Remarque :

  • Pour les analyses E. coli et Entérocoques intestinaux, les résultats sont exprimés en "nb/g MB". Pour Salmonella, les résultats sont exprimés en "absence/25gMB". Il doit y avoir absence/25gMB pour les 5 échantillons testés.
  • Ces valeurs correspondent à celles prévues dans le règlement (UE)n°142/2011 portant application du règlement (CE) n°1069/2009 établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux.

Tableau 2 bis (Inertes et impuretés)

Inertes et impuretés Valeur limite
plastiques + verre + métal > 2 mm 5 g/kg MS

Tableau 2 ter (CTO = Composés Traces Organiques)

Composés Traces Organiques Valeurs limites
HPA16* 6 mg/kg MS
(=6000 µg/kg MS)

(*) Somme de naphthalène, acénaphtylène, acénaphtène, fluorène, phénanthrène, anthracène, fluoranthène, pyrène, benzo [a] anthracène, chrysène, benzo [b] fluoranthène, benzo [k] fluoranthène, benzo [a] pyrène, indéno [1,2,3-cd] pyrène, dibenzo [a, h] anthracène et benzo [ghi] perylène

Pour nous contacter : contact@remove-this.inovalys.fr

Actualités

Le laboratoire Inovalys analyse la patuline sur les produits à base de pomme

La patuline est une mycotoxine synthétisée par diverses espèces de champignons microscopiques (Aspergillus sp. Et Penicillium sp.) qui se développent notamment sur les fruits. La patuline peut avoir des conséquences néfastes sur la santé humaine.

Quelles analyses faire sur les sédiments pluviaux ?

Les bassins de rétention/décantation ou d’infiltration des eaux pluviales ou les fossés en bordure de routes ("noues") récupèrent des eaux pluviales chargées en particules solides. Leur décantation génère des sédiments « pluviaux » souvent chargés en éléments polluants. Inovalys les analyse.

vers le haut
Save as PDFRSS
Save as PDF