Alimentaire

Emballages

Inovalys met en œuvre ses compétences en matière de résidus organiques dans les matrices alimentaires au service de l’emballage. 

Projet LIGE17

 

Le laboratoire inovalys mène le projet LIGE171 sur la microondabilité des emballages alimentaires (Microondabilité des emballages - Etude des phénomènes de migration de substances potentiellement dangereuses et évaluation de l'aptitude au contact alimentaire).

Coût global de l’opération : 577 092 €, dont 171 304.90€ (32,5%) financés par le FEDER et 171 304.90€ financés par la Région Pays de la Loire (32.5%).

Plus de détail dans notre rubrique Recherche et développement.

Contact produit emballage:

Au contact produit/emballage des échanges moléculaires (migration) peuvent entraîner la présence de résidus indésirables dans l’aliment. C’est le cas par exemple du bisphénol A avec des recommandations sur les taux d’exposition acceptables que l‘Autorité Européenne des Aliments a récemment révisés à la baisse en divisant par 10 la dose journalière admissible. La France a, de son coté, interdit la présence du bisphénol A dans tous les emballages alimentaires depuis le 1er janvier 2015.

Chaque matériau utilisé au contact des aliments doit être testé vis-à-vis de cette capacité à échanger des résidus au contact du produit emballé et Inovalys est accrédité par le COFRAC pour faire des tests de simulation de ce comportement de migration ainsi que pour quantifier les composants ayant migré.

Inovalys travaille notamment sur ce domaine des emballages dans le cadre de la Plateforme Régionale d’Innovation Ligépack.

 

Notre service commercial et nos conseillers techniques sont disponibles pour répondre à vos intérrogations.

vers le haut
Save as PDFRSS
Save as PDF