Biologie vétérinaire Santé Animale

Biologie moléculaire

La biologie moléculaire permet de procéder à de nouvelles analyses, avec précision et rapidité, sur des infections ou maladies potentiellement dangereuses pour l’homme et l’animal, jusqu’alors difficilement détectables.

Réaction de Polymérisation en Chaîne(PCR)

Cette méthode de biologie moléculaire permet de détecter de façon reproductible de très faibles quantités d’agents pathogènes dans des prélèvements de nature variée. La PCR permet entre autres de dépister la fièvre catarrhale ovine également appelée maladie de la langue bleue transmise aux ruminants par les insectes.

Génotypage

La biologie moléculaire est aussi utilisée pour le génotypage des ovins en vue de la sélection des béliers et brebis reproducteurs résistants à la maladie de la tremblante.

Biologie Moléculaire Alimentaire

La biologie moléculaire est également au service de la sécurité alimentaire et met en évidence certains gènes de virulence dont ceux des Salmonella, Listeria, Escherichia coli entéropathogènes (O157:H7, O111, O104, O26, …) présents notamment dans les steaks hachés, produits laitiers et produits végétaux.

Actualités

Le laboratoire Inovalys analyse la patuline sur les produits à base de pomme

La patuline est une mycotoxine synthétisée par diverses espèces de champignons microscopiques (Aspergillus sp. Et Penicillium sp.) qui se développent notamment sur les fruits. La patuline peut avoir des conséquences néfastes sur la santé humaine.

Quelles analyses faire sur les sédiments pluviaux ?

Les bassins de rétention/décantation ou d’infiltration des eaux pluviales ou les fossés en bordure de routes ("noues") récupèrent des eaux pluviales chargées en particules solides. Leur décantation génère des sédiments « pluviaux » souvent chargés en éléments polluants. Inovalys les analyse.

vers le haut
Save as PDFRSS
Save as PDF