Eau et Environnement

Qualité de l’air intérieur dans les piscines et centres aquatiques

Inovalys accompagne les exploitants de piscines et de centres aquatiques ouverts au public dans leurs démarches de suivi de la qualité de l’air intérieur.

Lorsqu’ils sont utilisés pour désinfecter l’eau des piscines, les oxydants tels que les dérivés du chlore, du brome ou de l’ozone peuvent réagir dans l’eau avec les composés organiques libérés par les baigneurs (salive, sueur, urine, etc.) De nombreux sous-produits dangereux pour la santé des baigneurs et du personnel peuvent ainsi se former. Les concentrations rencontrées dans les établissements sont variables et dépendent de plusieurs facteurs : température de l’air et de l’eau, ventilation des halls et bassins, degré de chloration, fréquentation, etc.

Que dit la réglementation ?

La circulaire DGS/EA4 2008/65 du 22 février 2008 demande aux exploitants de piscines utilisant des lampes à rayonnement ultraviolet (UV) pour la déchloramination des eaux de réaliser deux fois par an et par « enceinte fermée » une mesure des trihalométhanes (THM) et des trichloramines.  

A ce jour, aucun arrêté préfectoral national n’impose de dispositif de contrôle proposé par cette circulaire. A noter qu’il existe des arrêtés dans certains départements, c’est notamment le cas pour le département de la Loire Atlantique (44)

Quelles sont les mesures et analyses prévues ?

Pour chaque « enceinte fermée » deux types de mesures sont préconisées :

  • Les trichloramines (ou trichlorure d’azote = NCl3) (mesure systématique) :

    Les trichloramines sont caractéristiques de l’odeur présente dans les piscines ; elles peuvent provoquer des irritations oculaires, cutanées et respiratoires, des rhinites et des asthmes.  
    En 2010, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) a recommandé de ne pas dépasser une teneur de 0.3 mg/m3.

  • Les trihalométhanes (THM) (Mesure non systématique, réalisée uniquement si l’établissement est équipé d’un déchloraminateur.)

    Les THM concernent 4 molécules chimiques dosées séparément : Chloroforme, Bromoforme, Bromodichlorométhane, Dibromomonochlorométhane

    Les Trihalométhanes sont classés cancérigènes probable chez l’Homme par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

    L’INRS a établi une valeur limite indicative moyenne d’exposition sur 8h pour le bromoforme à 5 mg/m3.

Que propose le laboratoire d’analyses Inovalys ?

Que votre demande soit formulée dans le cadre d’une intervention ponctuelle ou d’interventions régulières (inopinées ou programmées), nous mettrons à votre disposition l’ensemble de nos moyens pour étudier votre demande et y apporter la réponse la plus adéquate.

  • Prélèvement et analyse des polluants, expression des résultats et comparaison aux valeurs de référence.
    Les techniciens d’Inovalys se déplacent pour venir effectuer la prestation sur site :

    • Pour la mesure des THM, l’air est prélevé sur une cartouche d’adsorbrant Tenax TAX reliée à une pompe pendant une durée de 2 heures.
    • Pour l’analyse des Trichloramines, l’air est prélevé sur une cassette composée de filtres imprégnés de réactifs avec lesquels le NCl3 va réagir. Cette cassette est reliée à une pompe pendant une durée de 2 heures.

  • Analyse des polluants, expression des résultats :
    Les analyses sont effectuées sur le site Inovalys-Nantes :

    • Pour les THM, les analyses sont réalisées par méthode chromatographique TD-GC/MS selon la norme NF EN ISO 16017-1. Les limites de quantification (LQ) sont de 5 µg/m3 par molécule.
    • Pour les trichloramines, les analyses sont réalisées par désorption liquide et dosage par chromatographie ionique. La limite de quantification (LQ) est de 50 µg/m3.

Demande de devis

 

 

 

Notre service commercial et nos conseillers techniques sont disponibles pour répondre à vos interrogations.

Actualités

Analyses de fourrages: le laboratoire Inovalys vous accompagne pour optimiser la complémentation de vos rations

Notre laboratoire d'analyse dans le secteur Agro-alimentaire réalise la détermination de la valeur alimentaire d’ensilage d’herbe afin d'optimiser les calculs de ration et contribuer à une meilleure maîtrise de la production en élevage.

Alertes sanitaires de la semaine 18

Retrouvez les alertes sanitaires publiées par le réseau d’alertes sanitaires européennes.

 

vers le haut
Save as PDFRSS
Save as PDF