Formation, Audits et conseils

Alimentation de la personne âgée

Formation alimentation de la personne agée

Formation inter-entreprises 2 jours (formation réalisable en intra-entreprise)

 

Durée

2 jours (14 heures)

 

Objectifs

  • Assurer l’équilibre alimentaire de la personne âgée
  • Repérer les situations à risque
  • Prévenir la dénutrition
  • Privilégier le plaisir de manger

Public

Responsables de service, infirmières, aides-soignantes, cuisiniers de structures d’accueil pour personnes âgées

Prérequis

Pas de prérequis

Méthodes pédagogiques

  • Echanges et analyse des pratiques entre les différents services de la structure
  • Exercice sur le plan alimentaire
  • Travail en groupe : exercices sur des menus à équilibrer, les textures modifiées

 

Programme

Connaissance des groupes d’aliments et spécificités de l’alimentation des personnes âgées

Facteurs influençant la prise alimentaire :

  • Psychologiques, physiologiques, environnementaux
  • Conseils à la personne âgée lors du repas

Equilibre alimentaire :

  • Structure des différents repas : petit-déjeuner, déjeuner, collation, dîner
  • Plan alimentaire
  • Fréquence des plats servis,  grammages adaptés
  • Plaisir de manger (habitudes, goûts et dégoûts du résident), présentation des mets, accompagnement

Dépistage de la dénutrition :

  • Prise en charge
  • Surveillance alimentaire
  • Différentes textures modifiées adaptées à la personne, préparations enrichies « maison »
  • Coordination entre les différents professionnels

Rédaction de menus adaptés aux personnes âgées :

  • Prévention de la dénutrition
  • Traitement de la dénutrition
  • Repas en lien avec certaines pathologies (diabète, cholestérol…)

 

Evaluations et suivi

  • Evaluation des acquis en fin de formation
  • Evaluation de la satisfaction
  • Attestation de fin de formation

Thème associé

Alimentation à texture modifiée

 

Nos équipes sont disponibles pour vous renseigner.

Actualités

Nouveau "CDC DigAgri": Quelles analyses réaliser sur les digestats de méthanisation ?

Le nouvel arrêté du 22 octobre 2020 annule et remplace les 2 précédents arrêtés du 13 juin 2017 et du 8 août 2019 qui décrivaient 3 cahiers des charges différents : «CDC DigAgri 1 », « CDC DigAgri 2 et DigAgri 3». Désormais, il n’y a qu’un unique cahier des charges « CDC DigAgri » qui décrit en particulier les analyses à réaliser et les valeurs limites à respecter, pour la mise sur le marché et l’utilisation de digestats de méthanisation en tant que matières fertilisantes en vrac.

Découvrez le calendrier des formations Inovalys de 2021

Formations en Nutrition, Hygiène et sécurité alimentaire, Allergie alimentaire, Hygiène du linge, Etiquetage, …

vers le haut
Save as PDFRSS
Save as PDF