ŒNOLOGIE

Allergènes

allergènes sur le vin

La réglementation autorise l’utilisation de certains produits contenant des composés de l’œuf ou du lait. Dans le cas de colles œnologiques, ces composés disparaissent après traitement en raison de la filtration des vins.

 

 

Toutefois, les traitements spécifiques à base d’œuf et de lait doivent faire l’objet d’un étiquetage particulier si la teneur est supérieure à la limite réglementaire. En effet, la réglementation oblige le producteur à informer le consommateur si des quantités sont détectables.


Des dispositions spécifiques concernent également le dioxyde de soufre et les sulfites.


Le règlement (UE) n° 1169/2011 modifié du Parlement et du conseil* concernant l’information du consommateur sur les denrées alimentaires réglemente au niveau européen l’emploi de substances allergènes.
Les produits œnologiques concernés par la réglementation européenne sur les allergènes sont :

  • La caséine ou le lait écrémé
  • le blanc d’œuf en poudre ou sous forme liquide
  • le lysozyme
  • les protéines végétales à base de blé
  • les solutions de bisulfite de potassium ou d’ammonium (voir fiche sulfites)
  • le méta bisulfite de potassium, les solutions sulfureuses ainsi que le SO2 sous forme gaz (voir fiche sulfites)

La présence de résidus allergènes détectables d’une quantité supérieure ou égale à 0,25 mg/L doit obligatoirement être signalée sur l’étiquette du vin conditionné, après le 30 juin 2012, à l’aide de la mention légale retenue dans la réglementation (Règlement (CE) n° 607/2009 de la Commission du 14 juillet 2009 modifié, annexe X*.


*Liens :
règlement (UE) n° 1169/2011 modifié du Parlement et du conseil
Règlement (CE) n° 607/2009 de la Commission du 14 juillet 2009 modifié, annexe X :

Source : Guide de bonnes pratiques d’hygiène Filière vins Évaluation des risques et moyens de maîtrise

 

Notre service commercial et nos conseillers techniques sont disponibles pour répondre à vos intérrogations.

Actualités

Nouveauté Inovalys : Analyse des mycotoxines dans les céréales et produits céréaliers

Inovalys propose à partir de janvier 2020 une nouvelle prestation : l’analyse en multirésidus des mycotoxines dans les céréales et produits céréaliers en LC-MSMS selon la Directive 2002-32 pour l’alimentation animale et selon le règlement 1881-2006 du 19 déc. 2006 pour l’alimentation humaine.

Transfert des activités du laboratoire d’œnologie de la Frémoire, à Vertou, vers le site de la Chantrerie, à Nantes.

Afin de contribuer à l’optimisation de nos processus et à la mutualisation de nos ressources, le personnel et le matériel de laboratoire de notre laboratoire de Vertou rejoindront prochainement l’équipe de notre laboratoire de chimie alimentaire situé à la Chantrerie à Nantes.

vers le haut
Save as PDFRSS
Save as PDF