ŒNOLOGIE

Phtalates, Bisphénol A, Styrènes

phtalate, bisphénol A, styrène

Le revêtement époxydique des cuves permet une amélioration de l’hygiène lors de la conservation des vins. L’utilisation de ce revêtement nécessite le respect d’un certain nombre de précautions. En particulier, la résine époxydique utilisée doit être « apte pour le contact alimentaire » et adaptée à la nature du produit contenu.

 

Phtalates – Bisphénol A

Les constituants de la résine (dont les phtalates, le Bisphénol A) doivent notamment satisfaire aux obligations du texte suivant :
Règlement (UE) n°10/2011 du 14 janvier 2011* concernant les matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires. Ce texte prévoit la liste des constituants autorisés et les limites de migration éventuelles.
Par extension, certains pays importateurs dont la Chine, ont étendu ces seuils maxima de concentration en phtalates dans les contenants aux denrées alimentaires en général et aux vins en particulier.

Styrène :

La présence de styrène libre dans le stratifié de certains types de cuves en polyesters armés de fibre de verre (au-delà du seuil maximum fixé à 0.1% en poids) peut justifier d’accidents organoleptiques associés à une odeur et saveur de plastique plus ou moins prononcée selon les cuves incriminées.

*Liens :
Règlement (UE) n°10/2011 du 14 janvier 2011

Source : Guide de bonnes pratiques d’hygiène Filière vins Évaluation des risques et moyens de maîtrise

 

Notre service commercial et nos conseillers techniques sont disponibles pour répondre à vos intérrogations.

Actualités

"DigAgri 2 et DigAgri 3": Quelles analyses à réaliser sur les digestats de méthanisation agricole?

L'arrêté du 8 août 2019 décrit les cahiers des charges «CDC DigAgri 2 et DigAgri 3» et en particulier les analyses à réaliser et les valeurs limites à respecter, pour la mise sur le marché et l’utilisation de digestats de méthanisation agricoles en tant que matières fertilisantes en vrac.

"DigAgri 1": Quelles analyses à réaliser sur les digestats de méthanisation agricole?

L'arrêté du 13 juin 2017 décrit le cahier des charges «CDC Dig Agri 1» et en particulier les analyses à réaliser et les valeurs limites à respecter, pour la mise sur le marché et l’utilisation de digestats de méthanisation agricoles en tant que matières fertilisantes en vrac.

vers le haut
Save as PDFRSS
Save as PDF